Home » Sans catégorie » La vente aux enchères, pourquoi la présence d’un huissier ?

Que ce soit lors d’une vente aux enchères, en cas de contentieux, en cas de litige causé par un non-paiement de loyer, l’huissier de justice est une personnalité qui possède les compétences requises pour établir un constat. En d’autres termes, le constat d’un huissier est inéluctable jusqu’à preuve du contraire, sauf si cela concerne le domaine pénal. Qui est l’huissier de justice ? Quel est son travail ? Pourquoi est-il sollicité lors d’une vente aux enchères ?

L’huissier de justice, l’homme aux multiples tâches

L’huissier de justice est une personnalité étatique. Son statut lui permet  d’exécuter ses fonctions à différents niveaux. Que ce soit d’ordre ministériel ou d’ordre public, il est le seul qui va pouvoir dresser des actes authentiques. Ses compétences sont incontournables dans certaines situations. Par exemple, lorsqu’une personne refuse de régler une dette à une autre, ou si un locataire n’arrive plus à payer son loyer, l’intervention de l’huissier de justice est recommandée.
L’huissier de justice est une personne qui exerce une profession libérale tout en étant indépendant. Grâce à ses formations de juriste généraliste, l’huissier est un juriste complet. Il peut ainsi conseiller ses clients tels que les entreprises ou les particuliers qui font face à des difficultés dans différents domaines.

La vente aux enchères, qu’est-ce que c’est ?

Les ventes aux enchères sont des ventes qui se tiennent périodiquement dans l’enceinte des tribunaux de grande instance ou dans la chambre des notaires. Lors de ses évènements, la présence d’un huissier de justice est indispensable. Il faut savoir qu’il existe deux types de vente la vente volontaire et la vente judiciaire. Dans les deux cas, la présence de l’huissier est ainsi
En effet, selon l’article 1er de l’ordonnance du 2 novembre 1945, un huissier de justice peut procéder à des ventes mobilières aux enchères publiques. Durant l’exercice de cette fonction, un huissier est soumis aux différentes règles qui s’appliquent aux commissaires-priseurs. Il doit ainsi détenir un mandat de vendre de la part des propriétaires des biens, avoir fait la vérification de l’authenticité des biens, mais aussi décrire et déterminer la valeur des biens mis aux enchères. En revanche, cette activité doit être soumise au contrôle effectué par la chambre départementale des huissiers de justice.