Home » Sans catégorie » Équipement boulangerie, le four

Vous vous apprêtez à vous lancer dans la boulangerie, sachez qu’un tel engagement exige un lourd investissement en termes de matériel et en aménagement sans oublier le temps que cela exigera de vous. Nous allons ici, nous intéresser particulièrement sur le four, l’élément incontournable, et celui qui représente le plus gros du budget, pour la cuisson de tous les produits. Pourquoi miser sur le four ? Quels sont les différents types dont vous pourrez disposer ? Quels sont les avantages d’un modèle à un autre ?

Boulangerie et matériel de cuisson

Lancer sa boulangerie nécessite un investissement en temps et en argent, notamment lors de l’achat de tout le matériel indispensable à la vente et surtout à la réalisation des produits. Bien que les diviseuses, les pétrisseurs, les moules, les batteuses ou encore l’armoire de fermentation puissent être des outils importants en termes de boulangerie, le four est sans aucun doute le moteur qui fera tourner à plein régime l’enseigne. Permettant de cuire les produits, les propriétaires de boulangerie disposent aujourd’hui de différents types de four à savoir le four à chariot et le four à soles fixes.

Le four à chariot

Dans cette catégorie, il existe de type de modèle, le four à chariot fixe et le four à chariot rotatif. Le chariot rotatif est un modèle dont le chariot est lié en rotation à l’aide d’un dispositif motorisé. Cette technique permet une cuisson homogène des produits. Le four à chariot fixe quant à lui ne dispose pas d’une telle motorisation et reste ainsi statique dans la chambre de cuisson. Son fonctionnement réside dans l’envoi d’air chaud autour du chariot par le biais d’une turbine de brassage.
Le four à chariot rotatif est le modèle qui séduit le plus les utilisateurs. Il permet de cuir en même temps entre 60 et 200 pièces en fonction de la taille du four. Ce modèle permet d’économiser efficacement sur la main-d’œuvre et offre une facilité d’emploi. En revanche, sans entretien rigoureux, sa durée de vie est minime par rapport au four à chariot fixe.

Le four à soles fixes

C’est sans doute la technique ancestrale de la cuisson du pain. Il existe des modèles qui fonctionnent au gaz et qui fonctionnent au fuel. Utiliser un four à soles fixes permet à son utilisateur de bénéficier d’un modèle qui offre une montée rapide de température. Cela permet ainsi d’optimiser la fréquence de production. Le four à soles fixes est un modèle dont la fabrication a été minutieusement pensée pour éviter les variations de temps sur l’homogénéité de la chauffe. Dans certains cas, il est également possible pour l’utilisateur de moduler la chauffe en fonction de ses besoins en manipulant tout simplement des volets. En revanche, ce modèle est davantage plus mécanique et nécessitera par la suite quelques réparations fréquentes. Le four devra également être utilisé au maximum de son rendement.
En bref, ouvrir une boulangerie c’est miser sur la qualité des matériels utilisés et notamment celui du four. Acheter un nouveau four aujourd’hui, c’est déboursé entre 10 000 et 30 000 euros selon la taille et le type pour avoir un four efficace. Cependant, il est possible d’acquérir un d’occasion qui soit encore en très bon état.