Home » Beauté Santé » Soin des cheveux, comment repérer une chute inquiétante

Dans un cycle pilaire normal, il est naturel de perdre environ jusqu’à cent cheveux par jour. En revanche, si vous constatez que la chute semble être excessive, il est judicieux de consulter un spécialiste et faire un diagnostic si besoin est. Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, la calvitie peut se présenter sous différentes formes. Comment éviter de perdre ses cheveux ? Pourquoi faire un diagnostic cheveux? Quels sont les différents types de chutes de cheveux ? La réponse à ces questions nous aidera à mieux affronter ou éviter notre pire cauchemar.

Que peuvent être les causes d’une perte de cheveux ?

Les cheveux constituent un élément de séduction chez beaucoup d’entre nous et les perdre peut être une réelle source de complexe et de mal-être. Sachez avant tout qu’il est normal de perdre jusqu’à  100 cheveux par jour. Mais, une chute de cheveux progressive ou brutale provoque souvent la panique chez certaines personnes.
Une chute de cheveux anormale peut surgir de différentes causes dont entre autres l’hérédité, qui en est parfois la source principale. Ce type de perte de cheveux est appelée Alopécie androgénétique. Il s’agit ici de la rencontre d’une enzyme appelée 5 a-réductase et de la testostérone qui va par la suite former une hormone nommée DHT. Certains follicules sensibles à ses effets verront leur cycle de croissance perturbé. Les cheveux qui repoussent deviennent de plus en plus fins et finissent par disparaitre.
Les autres causes d’une alopécie peuvent être externes. Le recours à la chimiothérapie provoque parfois la chute des cheveux. Il est toutefois à noter que ce type de traitement n’entraine pas forcément la perte de cheveux, car tout dépend du protocole utilisé.
Les hormones jouent également une place importante dans la cause de la chute des cheveux. Il est ainsi fréquent de perdre ses cheveux après un accouchement, la ménopause ou après un traitement contraceptif.
Le stress est aussi une source de perte de cheveux. Les hormones tiennent encore un rôle important. En effet, les glandes surrénales peuvent être perturbées après un important stress. Les perturbations sont la source de la production d’hormones androgènes qui provoquent le dysfonctionnement du follicule chez les individus qui sont sujets à l’hérédité.
Il ne faut pas non plus oublier qu’une carence alimentaire, notamment en fer, peut causer l’alopécie. Sans assez de fer dans le sang, ce dernier ne pourra pas produire une quantité suffisante d’oxygène pour les cheveux. Cela a pour conséquence les rendre cassants.

Pourquoi faire un bilan ?

Un bilan capillaire est un moyen d’améliorer ou de desceller une alopécie. Que vous soyez une femme ou un homme, un expert capillaire est la meilleure personne qui peut mettre en place un traitement adapté à votre cas. Un bilan capillaire est une série d’examens qui va permettre de définir à quel type d’alopécie est confrontée la personne.

Peut-on éviter une perte de cheveux ?

Non, perdre des cheveux n’est pas évitable. En revanche, prévenir une chute est possible après adoption de certaines habitudes de vie. En été par exemple, prenez soin de rincer régulièrement vos cheveux à l’eau tiède sans shampooing. Faire une cure de vitamines B est une excellente option. Consommer des aliments riches en fer et en protéine peut aider vos cheveux à de devenir plus résistant et leur permettre d’être en bonne santé. Si vous avez l’habitude de les attacher, pensez à les lâcher le plus souvent possible.