Home » Vie pratique » Quels critères pour choisir sa carte bancaire ?

Incontestablement, la carte bancaire par sa praticité et sa simplicité d’utilisation reste le moyen de paiement préféré de tous les titulaires d’un compte bancaire. Que ce soit en France ou à l’étranger, pour faire des achats dans des boutiques physiques ou sur internet, la carte bancaire reste l’outil le plus pratique qui soit et c’est aussi la raison pour laquelle son choix possède une importance prépondérante pour en tant qu’utilisateur de services bancaires.

Alors que les banques traditionnelles font payer les cotisations chiffrées à plusieurs dizaines d’euros par an, l’arrivée des banques en ligne a totalement changé la donne puisque désormais ces dernières sont proposées gratuitement par la plupart des établissements bancaires sur internet. Cependant, il est fondamental de prendre le temps de bien étudier les différentes spécificités des cartes bancaires disponibles sur le marché de pouvoir faire un choix le plus judicieux qui soit.

Les conditions d’octroi de la carte

Il faut tout d’abord préciser que les cartes bancaires seront conditionnées par un certain minimum de revenus. Il s’agit d’une somme qui est imposée par les banques afin de de pouvoir obtenir un minimum de garantie pour contrebalancer le fait de délivrer une carte bancaire gratuitement.

Il faut aussi savoir que les cartes bancaires à débit différé seront globalement plus difficiles à obtenir vis-à-vis des conditions d’octroi que les cartes bancaires à débit immédiat. Notons par ailleurs que le montant exigé par les banques en ligne pour jouir de l’utilisation d’une carte bancaire peut varier, mais qu’il se situe en moyenne aux alentours de 1000 € par mois. Certaines banques, à l’instar de ING Direct proposent des aménagements en éliminant le minimum de revenu en le remplaçant par une obligation de versement chaque mois. Aussi, il faut savoir que les cartes bancaires gamme seront aussi plus couramment conditionnées par ce type de versements à caractère obligatoire étant donné leurs caractéristiques. Enfin, il existe des banques qui proposent des cartes bancaire sans condition de revenus, mais il s’agit dans la plupart des cas de cartes à autorisation systématique, ce qui limite grandement leur usage.

Les tarifs de la carte bancaire

Parmi les éléments à prendre en considération pour savoir quelle carte bancaire choisir, il est important de comprendre que les critères de distinction d’un point de vue tarifaire sont très limités entre les banques. En effet, on peut par exemple citer les frais de retrait en dehors de la zone euro qui peuvent être différents d’une banque à une autre, même si ces derniers se tiennent dans un mouchoir de poche. Là où la différence peut être plus significative concerne le volet des frais imputés par la banque en cas de non-utilisation de la carte bancaire. En effet, en échange de la gratuité à vie des cartes bancaires, les banques peuvent vous imposer un minimum d’utilisation, faute de quoi il vous sera facturé une pénalité. Cette dernière est souvent de l’ordre de quelques euros par trimestre.

Les assurances et assistances proposées

Enfin, au-delà de la question de la tarification, les deux autres critères à prendre en considération pour trouver la meilleure carte bancaire selon votre profil sont les assurances et assistances qui sont associées aux cartes bancaires.

Pour simplifier l’analyse, sachez que plus d’une carte bancaire sera haut de gamme et plus vous serez assistés et assurés dans de bonnes conditions. Il peut s’agir de prestations aussi diverses que les classiques assurances contre l’annulation de vols ou la perte de ses bagages, ou encore des prestations plus évoluées comme la mise à disposition d’un service de conciergerie, comme c’est le cas par exemple avec les cartes bancaires de gamme. Pour bien faire son choix, prenez le temps d’analyser les différentes prestations offertes par les deux géants de la carte bancaire que son MasterCard et Visa afin de pouvoir vérifier qu’elle est celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.