Home » Vie pratique » Comment choisir son pellet ?

Vous avez investi dans un chauffage à pellets pour cet hiver ? Vous vous êtes laissé séduire par le haut rendement qu’offre le chauffage au bois et surtout par la douce et agréable chaleur d’un bon feu de bois ?

Il est maintenant temps de vous fournir en pellets pour vous chauffer dès que le froid commence à s’installer pour la saison. Mais comment bien choisir les pellets pour votre feu ? Quels sont les différents types de pellets disponibles ? A quoi faut-il faire attention avant d’acheter ? Nous allons en discuter dans cet article !

Quels sont les différents types de pellets bois ?

Pour vous chauffer efficacement en hiver, il existe différents types de pellets dont certains seront les plus adaptés à votre cheminé ou à votre poêle. L’on distingue trois grands types de pellets bois sous différentes formes selon votre installation à la maison :

  • Les bûches compressées, généralement composées de résidus de scieries, elles brûlent donc plus longtemps et produisent plus de chaleur. Equivalent des bûches de bois classiques, elles offrent les mêmes avantages.
  • Les pellets, granulés de bois, beaucoup plus petits, les pellets sont destinés majoritairement aux poêles ou aux chaudières. Avant de vous lancer dans l’achat de granulés, il est important de bien prendre en compte certains critères (que nous verrons plus bas dans cet article) pour ne pas encrasser et abîmer inutilement votre poêle avec du pellet de mauvaise qualité.
  • Les bûches de nuit, pour conserver une température agréable dans votre maison la nuit et vous réveiller dans une maison chaude, les bûches de nuit sont également une solution très appréciées en hiver. Il vous sera possible de la glisser dans votre cheminé pour la nuit, sa forte compression lui permettra de tenir toute la nuit.

Quels sont les choses à vérifier en achetant du pellet ?

Afin d’acheter des pellets de qualité, qui seront adaptés à votre matériel, il y a des petites choses à vérifier avant l’achat.

Prendre connaissance du taux d’humidité. En effet, plus le taux d’humidité sera élevé plus les pellets vont encrasser votre cheminé ou poêle. Ce qui n’est pas très bon pour votre matériel. Il est donc conseillé de choisir des pellets avec un taux inférieur à 30%.

Pour aller plus loin dans les vérifications, des bûches compressées également, il est possible de les frapper entre elles pour que vous puissiez un son sec. Si celui-ci l’est, c’est que le taux d’humidité n’est pas très élevé, si c’est le contraire, il est donc conseillé d’éviter ce type de bois.

Pour terminer, pour les bûches de bois, n’hésitez pas à vérifier l’écorce, si celle-ci se décroche facilement c’est que le bois est plus humide et donc pas très bon pour votre installation à la maison.

Les choix des bons pellets ou des bonnes bûches de chauffage pour votre installation est donc quelque chose à prendre en compte pour éviter d’acheter du combustible qui va abîmer votre matériel et surtout ne pas avoir le rendement attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*