Home » transport » Automobile » Sécurité routière : quels sont les éléments pris en compte durant la contre-visite ?

Parmi les 124 points à vérifier lors du contrôle technique, 72 peuvent faire l’objet d’une contre-visite auprès d’un centre de contrôle technique automobile.

Identification du véhicule, éclairage, mécanique, visibilité et carrosserie

Logo Autosecuritas

Les éléments relatifs à l’identification du véhicule faisant l’objet d’une contre visite auprès d’un centre de contrôle technique automobile sont l’énergie moteur et la plaque d’immatriculation. Le contrôle porte sur le carburant utilisé, l’état de la plaque, sa lisibilité ainsi que sa conformité avec la carte grise.

Le bon fonctionnement des différents feux et la présence d’un dispositif réfléchissant sont contrôlés. Pour les éléments relatifs à la mécanique, il s’agit du circuit de carburant et de l’état de fonctionnement du pot d’échappement, tandis que pour ceux liés à la visibilité du conducteur, le contrôle porte sur le bon état du pare-brise, des rétroviseurs et des essuie-glaces avant.

Tous ces éléments font partie des actions effectués par le centre de contrôle technique Stephenson à Paris 18. Les éléments relatifs à la carrosserie et le châssis visés par une contre-visite sont les portes, le capot moteur, la carrosserie – ailes et pare-chocs – et les éléments saillants de la carrosserie.

Pollution, liaison au sol, équipements, direction et freinage

Les éléments relatifs à la pollution faisant l’objet d’une contre-visite sont les dispositifs antipollution des véhicules essence et diesel. Ceux liés à la liaison au sol sont les barres de torsion, bras, pivots, triangles et essieux. Les jantes, amortisseurs et les rotules de train sont également concernés puisque faisant partie des éléments relatifs à la liaison au sol. Les centres de contrôle technique sur Paris proposent exactement ce qu’il faut en matière de visite technique. Pour ce qui est de l’équipement, la contre-visite porte sur l’état des sièges, l’état général des ceintures et le bon fonctionnement de l’avertisseur sonore. Pour ce qui est de la direction, ce sont les organes de direction – crémaillère, boîtier de direction, biellette, etc. -, les rotules et articulations, les relais ainsi que le volant qui font l’objet d’une contre-visite.

Enfin, au niveau du freinage, le réservoir du liquide de frein, les freins, la pédale de frein, les disques et tambours, les plaquettes et l’ABS sont contrôlés.