Home » Entreprise » Les jeunes et la recherche d’emploi : comment ça se passe ?

L’emploi des jeunes, un sujet sensible qui revient dans la tête de tous les dirigeants du monde depuis quelques années. La raison : il y a plus de jeunes demandeurs d’emploi, mais il n’y a pas assez d’emploi à pourvoir. La solution ? Il n’y pas de formule magique, chaque structure devra trouver celle qui résoudra au mieux ses problèmes. Essayons tout de même de décrypter ce qui se passe réellement.

Une croissance démographique mal maîtrisée

Le constat fait état que sur cette terre, il y a plus de personnes que d’opportunités de travail. Un dilemme qui parait impossible à résoudre, pourtant il suffirait d’un effort adapté pour apporter une éclaircie à la question.

Les spécialistes sont formels, la terre compte bien plus d’habitants qu’il ne devrait, si l’espace n’est pas le problème, du moins pour l’instant, c’est au niveau de la subsistance que ça pose problème. L’évolution démographique est telle qu’on assiste à une non-maîtrise du nombre de la population sur un lieu géographique donné.

La création d’emploi : une utopie ?

A l’heure actuelle, des efforts sont fournis aux quatre coins du monde pour équilibrer la demande et l’offre d’emploi. Seulement, les efforts ne portent pas leurs fruits comme on l’a espéré et le constat reste le même. Ce qui nous amène à nous demander sur l’utopie de la création d’emploi. Car plus on en crée, plus le nombre de chômeurs augmente.

Une génération sans stress

On constate aussi actuellement que la mentalité des jeunes de la nouvelle génération ne ressemble pas du tout au mode de vie d’une génération plus ancienne. On peut parler de progrès certes, mais l’évolution des mentalités a provoqué de nombreux remous, que ce soit sur le plan social que sur le plan économique. Cette évolution a fait émerger une génération sans stress qui a tendance à attendre qu’on leur sert ce qu’ils veulent dans la main. Un véritable frein à la dynamique de l’emploi.

Et les mesures ?

Chacun innove à sa manière et tente de chercher des solutions efficaces et pérennes afin d’équilibrer la demande et l’offre d’emploi chez les jeunes.

Dans le cas de Bruxelles par exemple, ils proposent des primes et subsides aux entreprises qui investissent dans la création d’emploi. Ces subventions sont octroyées sur la base d’une évaluation stricte des pouvoirs publics sur la conformité des actions de l’entreprise qui demande. On dénombre même de nombreux consultants en primes qui accompagnent les dirigeants à se conformer aux conditions d’obtention de primes et de subsides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*